Le blog de florimond

Haiku

Posted on: 14 février 2007

Si vite fondant
si personne ne le voit
le blanc flocon part

Publicités

7 Réponses to "Haiku"

ici, il reste. Et il n’est pas seul. Non, il est venu avec des renforts.

La neige jaune
Dans ma bouche tu fonds
Quel drôle de goût !

Son coeur de glace
atteint par les chauds rayons
goutte lentement.

Ignoré de tous
résigné à l’oubli
solitaire il pleure

On doit pas compter les syllabes ou les mores de la même façon, les gens.
Et la règle du kigo, Willy ?

Bon d’accord c’est un moki

Sous un soleil pâle
malheureux et oublié
solitaire il pleure

Le fond de l’air est
Frais, le fond de l’eau aussi.
Le chat se repose.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

février 2007
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728  

Ce que je ne développe pas

%d blogueurs aiment cette page :