Le blog de florimond

Du management cavalier

Posted on: 30 mars 2007

Ce billlet pourrait également s’appeler « Faut-il écouter les collègues qui jouent à Cassandre ? »

Dernier vendredi chez le client, en milieu d’après-midi. Je reçois un coup de téléphone de quelqu’un qui se présente comme étant responsable des ingénieurs hors-contrat de mon entreprise. Dont les tablettes ne sont manifestement pas à jour, étant donné qu’il croit que c’est mon dernier jour chez le client, alors que c’est lundi en fait – à sa décharge, je dirais que je ne l’ai appris moi-même qu’en début de semaine. Après cette petite rectification, il m’annonce de but en blanc que ma boîte veut que je pose des congés la semaine suivante. Ce qui ne me plait guère. Ce à quoi on me fait remarquer que 5 jours RTT peuvent être fixés à l’initiative de l’employeur. Et donc, je me retrouve donc à devoir griller quatre RTT la semaine prochaine en sortant de chez le client, avant d’aller à la rencontre des commerciaux le 10 avril.

Je trouve que c’est une drôle de façon de gérer la sortie de mission, pour ne pas dire une manière cavalière. Cela fait plus d’un mois et demi que l’on sait que ce contrat va se terminer. J’ai déjà contacté de ma propre initiative des commerciaux avant la mi-mars pour ne pas me retrouver en inter-contrat. Manifestement, ça n’a pas l’air d’intéresser grand’monde. En tout état de cause, je ne comprends pas l’intérêt de ces congés, et je n’aime pas du tout le fait que quand je veux en poser moi on me demande de m’y prendre plus de quinze jours à l’avance, alors que là on peut me pourrir la vie au dernier moment.

Le plus inquiétant, c’est que cet « événement » donne raison à des collègues avec qui j’ai travaillé chez Air France, assez critiques vis à vis de ma boîte, qui m’ont décrit ce qui s’est passé avec mon prédécesseur : on lui a demandé de poser des congés à la sortie de la mission, puis on l’a viré. Simple, efficace. Je ne peux pas dire que j’apprécie trop l’aspect prophétique de la chose. Évidemment, cela leur permet de donner une bonne image des concurrents – surtout que le client n’avait pas besoin de ça, lui qui a déjà vu défiler plus de cinq commerciaux différents en moins de quatre ans.

Publicités

3 Réponses to "Du management cavalier"

mmm… un brin flippant, en effet. Est-ce que la politique de "posage de RTT" avec les délais sont indiqués dans une quelconque politique ou règlement d’entreprise? J’ai souvent vu le coup des "faut prévenir 15 jours à l’avance", ou juste une semaine, mais ça marchait toujours dans les deux sens… ¬_¬.

Bah, s’ils te virent, tu trouveras autre chose…

Je me permet d’appuyer les dires de kaze_.
De toute façon, toutes les boîtes font pareil : si on a des RTTs en stock, les inter contrat permettent de vider les compteurs de RTT.
Il me semble que la boîte n’a pas le droit de t’en faire poser plus de la moitié de ton capital. On est en avril, ça ferait la moitié de 3, donc un et demi…
Moi j’ai eu la chance de faire mon inter contrat en janvier => aucun RTT. Mais j’ai été arrangeant pour eux de mon côté aussi, alors…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

mars 2007
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Ce que je ne développe pas

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

%d blogueurs aiment cette page :