Le blog de florimond

Absence de vision politique déprimante

Posted on: 14 novembre 2008

Les occasions ne me manquent pas d’être désespéré par l’omniprésence de notre président et de ses interventions totalement inappropriées, et autant dire le mot, démagogiques. À peine le moindre fait divers se produit-il que l’on a le droit à des déclarations sur des intentions de changer la loi, de modifier des dispositifs – le dernier avatar en date étant le meurtre d’un grenoblois par un ancien patient d’hôpital psychiatrique. Cela même alors que la plupart des dispositifs judiciaires par ailleurs ne soit pas appliqués, soit appliquables, faute de moyens ou … de décrets d’applications. Est-ce un moyen de détourner l’attention ? D’occuper le terrain médiatique ? A-t-on besoin d’un président qui parle sans arrêt pour exister ? Y compris quand c’est pour ne rien dire de spécialement intelligent, comme dans le cas présent, et sans que ça ne soit que pour jouer sur l’émotion médiatique ? La France serait tombée bien bas.

Remarquez, elle pourrait déjà être tombée bien bas quand ses dirigeants politiques ont fait preuve d’une remarque vision politique avec des slogans tout à fait connectés au monde réel. Tiens, est-ce que quelqu’un peut m’expliquer comment on fait pour travailler plus pour gagner plus dans une usine qui vous met au chômage technique ?

Publicités

2 Réponses to "Absence de vision politique déprimante"

intéressante remarque au final. Travaillant dans l’industrie automobile depuis 2 ans, c’est exactement ça : il y a moins d’un an, on avait encouragé plusieurs milliers de départs volontaires, se privant ainsi de beaucoup de personnes très qualifiées et compétentes (ce sont les anciens qui sont partis en premier souvent, pour bénéficier de la prime de départ qui était alors maximum), en échange, ceux qui restaient ont du se mettre à bosser par fois double pour pouvoir supporter la charge de travail supplémentaire. Sans contrepartie financière.

Et aujourd’hui, on nous encourage à poser un maximum de congés (alors qu’il y a à peine 6 mois c’était l’inverse, il fallait poser le moins possible), entre noel et le jour de l’an, il n’y aura plus personne, beaucoup posent facilement deux semaines, sans même assurer les rôles de backup nécessaires à la maintenance en production…

Travailler plus pour gagner plus, c’est fini, il faut juste travailler ce qu’on nous demande, pour gagner ce qu’on veut bien nous donner.

Le fameux « travailler plus pour gagner plus » ! Phrase incomplète, on oublie toujours la troisième partie (jamais dite, toujours sous-entendue) : « pour consommer plus. »

A l’heure actuelle, les gens (nous !) ne consomment plus, donc on aura beau travailler plus pour gagner plus, si on ne consomme pas plus, cela ne relancera pas la machine…

La vraie question : plutôt que travailler toujours plus pour consommer toujours plus, ne devrait-on pas plutôt travailler moins… Et consommer moins ?

Mais attention, au pays du sarkozysme triomphant, pareille pensée vous fait classer à « l’ultra-gauche » (nouvelle notion inventée cette année parce que « extrème-gauche » n’est plus assez fort pour décrire la haine de la droite pour ceux qui pensent différemment).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

novembre 2008
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Ce que je ne développe pas

%d blogueurs aiment cette page :